Cet article date de plus de quatre ans.

Comptes de campagne du FN en 2012 : le parquet demande le renvoi en procès

Le Front national et de deux de ses dirigeants sont mis en cause dans le cadre de l'enquête sur le financement des campagnes présidentielle et législatives de 2012. Le parquet a demandé le renvoi en procès.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Le Front National aurait déclaré des comptes de campagne surévalués à hauteur de 1,2 millions d'euros © AFP / JEFF PACHOUD)

Le parquet de Paris demande le renvoi en procès du Front National et de deux de ses dirigeants dans l'affaire du financement des campagnes 2012, a confirmé une source judiciaire ce vendredi à France Info.

Ce sont maintenant les juges d'instruction qui vont décider de suivre ou non les réquisitions du parquet.

Le parti de Marine Le Pen est mis en cause car la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP), dans son rapport annuel, estime que le parti de Marine Le Pen a déclaré des comptes de campagnes surévalués à hauteur de 1,2 millions d'euros.

Le Front National a été mis en examen le 9 septembre dernier pour "recel d'abus de biens sociaux" et "complicité d'escroquerie" dans une enquête sur le financement de plusieurs de ses campagnes. Le parti d'extrême droite a toujours contesté ces accusations de surfacturations.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.