Claude Guéant soupçonné d'avoir utilisé des fonds publics pour son usage personnel

À l'époque il était directeur de cabinet de Nicolas Sarkozy place Beauvau. Entre 2002 et 2004, il aurait partagé de fortes sommes d'argent avec Michel Gaudin, alors directeur général de la police nationale

France 3

À son arrivée au Palais de Justice de Paris, ce lundi 28 septembre après-midi, Claude Guéant affiche un sourire de circonstance. Entre 2002 et 2004, il aurait partagé de fortes sommes d'argent avec Michel Gaudin, alors directeur général de la police nationale, et trois autres préfets de police, eux aussi mis en examen.

Des espèces destinées à couvrir des frais d'investigation policière. La justice leur reproche d'avoir bénéficié à titre personnel de cet argent . Les cinq prévenus contestent fortement.

10 000 euros en liquide

Grâce à cette pratique, Claude Guéant récupérait chaque mois une enveloppe de 10 000 euros en liquide. L'enquête aurait prouvé que l'ancien directeur de cabinet de Nicolas Sarkozy se serait offert avec cet argent de l'électroménager et du mobilier.
Le tribunal devra dire si cette généreuse compensation évoquée par Claude Guéant était légale et si, celui que l'on surnommait "le cardinal", est coupable de détournements de fonds publics à des fins d'enrichissement personnel.

Le JT
Les autres sujets du JT