Claude Guéant face aux juges

L'ancien ministre de l'Intérieur, Claude Guéant fait l'objet d'une enquête sur le financement par la Libye de la campagne de Nicolas Sarkozy.

France 2
Claude Guéant est face aux juges. C'est un virement sur son compte de 500 000 euros qui pose question. En garde à vue durant 30 heures, il a quitté l'office de corruption de Nanterre entre deux policiers ce samedi 7 mars.  Il est, depuis, entendu par les juges d'instruction du pôle financier de Paris pour une éventuelle mise en examen.

Un financement occulte

 
Suite à la découverte du virement, Claude Guéant s'est toujours défendu en évoquant au micro de France 2 la vente de deux tableaux, deux tableaux d'un peintre flamand du XVIIe siècle Andries Van Artvelt.
 
Les juges soupçonnent un lien entre cette vente et le financement de la campagne de Nicolas Sarkozy par le régime de Kadhafi en 2007. Claude Géuant était à l'époque le directeur de campagne de Nicolas Sarkozy. Dans cette affaire, il est le premier à être mis en garde à vue.
Le JT
Les autres sujets du JT