Présidentielle 2022 : Christiane Taubira vante son "assise, qui doit faire envie à des tas de gens"

Dans un entretien à "Libération", la nouvelle candidate à la présidentielle a détaillé ce qui la distinguait de ses rivaux à gauche.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La candidate à la présidentielle, Christiane Taubira, le 15 janvier 2022 à Paris. (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)

Elle affiche sa confiance. Dans un entretien à Libération, samedi 22 janvier, la candidate à la présidentielle Christiane Taubira a vanté son "assise", "qui doit faire envie à des tas de gens""Il y a quand même un mouvement citoyen qui porte ma candidature depuis plus d'un an ["Avec Taubira"] et mobilise des dizaines de milliers de personnes", a-t-elle dit. "C'est aussi dans les mains d'un mouvement citoyen que je remets le destin de ma candidature et de ma légitimité. Aucun parti ne mobilise autant", a estimé Christiane Taubira, en référence à la consultation de la Primaire populaire, forte de plus de 352 000 inscrits à date de vendredi.

Créditée de 2,5 à 6% des intentions de vote dans les sondages, la candidate de gauche a annoncé qu'elle se pliera aux résultats de ce vote en ligne qui aura lieu du 27 au 30 janvier (pour lequel les inscriptions seront bouclées dimanche). Au contraire de Jean-Luc Mélenchon, Yannick Jadot et Anne Hidalgo, qui ont critiqué cette initiative citoyenne pour les avoir inclus sans leur accord parmi les candidats.

Interrogée sur sa singularité dans une gauche morcelée en cinq candidatures principales, l'ancienne garde des Sceaux a vanté ses "30 ans de vie politique". "J'ai une sensibilité et je me suis engagée. Mon parcours me rend identifiable sur tous les enjeux : de justice, d'égalité des droits et d'écologie", a-t-elle dit. "Contrairement aux procès qu'on me fait, je travaille depuis longtemps" sur l'écologie, en tant que Guyanaise témoin de la déforestation de l'Amazonie, a assuré la candidate.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Christiane Taubira

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.