Cet article date de plus de neuf ans.

Christian Jacob demande l'exclusion d'un élu favorable au dialogue avec le FN

Christian Jacob, le patron de la fédération UMP de Seine-et-Marne, a demandé l'exclusion d'un élu du parti. Sébastien Chimot vient de lancer une association "Ligne Droite" favorable à des discussions avec le Front national.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Jacky Naegelen Reuters)

Selon
Christian Jacob, Sébastien Chimot "n'a plus rien à faire à l'UMP" . Ce
que reproche le patron de l'UMP de Seine-et-Marne au conseiller municipal de
Trilport, c'est le lancement d'une association "Ligne Droite" favorable
à des discussions, voire des accords avec le front national.

Les
membres de Ligne Droite ont déjà rencontré des responsables du Front national
au mois de juin. Dans un communiqué Sébastien Chimot estime que "pour gagner de
futures élections, il sera de toute évidence quasi-obligatoire de s'appuyer sur
tous les partis de droite, dont le Front national".

Inacceptable pour
Christian Jacob qui a expliqué mardi matin avoir demandé l'exclusion de
Sébastien Chimot car la création de cette association "est en
opposition complète à la ligne de l'UMP, qui a toujours été très claire: aucune
alliance avec le FN".

Pour Alain Pérez, le
président de Ligne Droite qui a quitté l'UMP l'année dernière, "s'ils
excluent Sébastien Chimot, il faudra qu'ils en excluent d'autres, car ce n'est
pas le seul".

 

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.