Privatisation : la Française des jeux fait ses premiers pas en bourse

Jeudi 21 novembre, c'est la première cotation en bourse de la Française des jeux (FDJ). La privatisation a rencontré un vrai succès populaire. 15 % de hausse ont été constatés, le matin à l'ouverture.

france 3

L'entrée en bourse de la Française des jeux (FDJ) a eu lieu jeudi 21 novembre. Le succès a été immédiat pour l'action introduite à 19,90 € : elle frôlait à midi les 22,80 €. Le pari est réussi pour le ministre de l'Économie. Plus de 11 milliards d'euros en actions ont été souscrits. L'État va pouvoir récupérer 2,1 milliards d'euros. La page de la crise financière semble se tourner.

"Consolider les positions économiques de la France"

"Ça va permettre à la Française des jeux de se développer, de devenir un acteur international du jeu majeur, et donc ça va consolider les positions économiques de la France. Je crois que l'enjeu derrière cette opération, c'est de réconcilier les Français avec leurs entreprises", espère le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire. La réconciliation semble en effet fonctionner. La privatisation est un succès populaire, puisque 500 000 investisseurs ont déjà acheté des actions de la FDJ, dont de nombreux particuliers. Il faudra tout de même surveiller le cours de l'action dans les mois qui viennent.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le batiment de la France des Jeux à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine).
Le batiment de la France des Jeux à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine). (ERIC PIERMONT / AFP)