Entreprises : les aides au cas par cas remplaceront le fonds de solidarité

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Entreprises : les aides au cas par cas remplaceront le fonds de solidarité
FRANCE 3
Article rédigé par
G.De Florival, F.Vallet, C.Hillary, N.Neydier, D.Fuchs - France 3
France Télévisions

Bruno Le Maire estime, lundi 30 août, que l'activité économique tourne à 99% de ses capacités. L'Etat va réduire le volume des aides, en mettant en place un système sur mesure ciblé sur les entreprises qui continuent à avoir des difficultés. 

Lundi 30 août, le ministre de l'Économie et des Finances, Bruno Le Maire, a dévoilé la nouvelle de feuille de route du gouvernement, pour continuer à aider les entreprises encore fragilisées par la crise sanitaire. "Sortir du 'quoi qu'il en coûte' ne veut pas dire abandonner du jour au lendemain les entreprises qui continuent à connaître un certain nombre de difficultés", a-t-il assuré. Le fonds de solidarité, en place depuis mars 2020, sera supprimé le 30 septembre et remplacé le 1er octobre par une prise en charge des coûts fixes, pour les secteurs les plus fragiles comme l'événementiel, l'hôtellerie et la culture. 

Une compensation selon la taille de l'entreprise

Si les charges d'une entreprise sont supérieures à ses recettes, l'État compensera suivant sa taille, entre 70 et 90% de ses pertes. Un cinéma parisien, qui a perdu plus de la moitié de son chiffre d'affaires depuis le début de la crise, en bénéficiera. "On a eu un été avec des blockbusters, de grands films français, et pourtant on a du mal à revenir sur une fréquentation équivalente à 2018/2019", explique Éric Jolivalt, le programmateur des salles de cinéma du réseau Dulac. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Bruno Le Maire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.