Bernard Cazeneuve dévoile son plan contre la prolifération des armes à feu

Face à la prolifération des armes à feu, le gouvernement a décidé d'agir. Une équipe de France 2 revient sur les mesures annoncées par le ministre de l'Intérieur.

FRANCE 2

Bernard Cazeneuve a annoncé ce vendredi 13 novembre une série de mesures pour lutter efficacement contre la prolifération des armes à feu. Les enquêteurs auront désormais la possibilité d'infiltrer les réseaux de trafiquants.
Au laboratoire de la police scientifique de Lyon travaillent les spécialistes de la lutte contre le trafic d'armes. Ici on retrouve des milliers d'armes, des pistolets, des fusils mitrailleurs, des fusils à pompe... tous proviennent de saisies. Et dans ces ateliers, de plus en plus de kalachnikovs, devenue l'arme privilégiée du grand banditisme en France.

Les mesures

En 2014, 5 300 armes illégales ont été saisies et 175 armes de guerre. Des armes de plus en plus nombreuses sur le territoire. Elles proviennent principalement des Balkans. Il y a deux ans, un trafiquant expliquait au micro de France 2 vendre des kalachnikovs en grande quantité à petit prix.
Des filières internationales et des réseaux professionnels difficiles à démanteler pour les policiers français. Pour mieux lutter contre la prolifération des armes illégales, le gouvernement a annoncé la mise en place d'un fichier national d'identification balistique, des enquêteurs sur internet ainsi qu'une coopération renforcée avec les pays étrangers.

Le JT
Les autres sujets du JT
Bernard Cazeneuve à l\'Elysée (Paris), le 5 novembre 2015.
Bernard Cazeneuve à l'Elysée (Paris), le 5 novembre 2015. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)