VIDÉO. Sapin de Noël : Benoît Hamon dénonce le "procès en incompétence et en illégitimité" fait aux écologistes

Benoit Hamon est revenu sur franceinfo lundi 14 septembre sur les propos du maire de Bordeaux, qui a indiqué refuser d'installer pour les fêtes de fin d'année un arbre de Noël dans sa ville, suscitant des réactions outrées ou amusées d'une part et d'autre de la classe politique, dont Marlène Schiappa.

FRANCEINFO / RADIO FRANCE

"On voit bien le procès qui est fait aux écologistes, qui est un procès en incompétence et en illégitimité" a déclaré l'ancien candidat socialiste à la présidentielle Benoît Hamon, fondateur du mouvement Générations, lundi 14 septembre sur franceinfo, à propos notamment de la polémique sur la déclaration jeudi dernier, au cours d'une conférence de presse, du maire EELV de Bordeaux sur le sapin de Noël, un "arbre mort" que Pierre Hurmic refuse de mettre à l'honneur dans sa ville. Une déclaration qui a déclenché une vague de critiques.

Interdire les sapins vs interdire les SFF de circuler

"L'écolo n'aime pas la joie des autres" a notamment réagi vendredi la ministre Marlène Schiappa sur franceinfo. "Je préfère un maire qui parle d'interdire les sapins de Noël que les maires, que soutient sans doute Mme Schiappa, qui veulent interdire la circulation des SDF ou qui se débrouillent pour avoir un mobilier urbain pour qu'il n'y ait pas de SDF" a affirmé Benoît Hamon.

Benoît Hamon a jugé que la critique de Marlène Schiappa n'était "pas vraiment au niveau" et déploré une polémique qui "nous divertit d'une réalité plus tragique", celle du réchauffement climatique. Selon lui, "on a besoin d'écologie politique''. ''C'est pour cela que les électeurs ont choisi des maires écologistes et des majorités de gauche et écologistes." Bien qu'il possède lui-même un sapin de Noël, Benoît Hamon déclare qu'il choisira "toujours celles et ceux qui défendent les hommes et les femmes, les êtres et le vivant."

Benoit Hamon, le lundi 14 septembre 2020.
Benoit Hamon, le lundi 14 septembre 2020. (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)