Élections présidentielles: pas de rapprochement entre Benoît Hamon et Jean-Luc Mélenchon

Le candidat de la France insoumise a refusé la deuxième main tendue du candidat socialiste. Benoît Hamon se retrouve de plus en plus isolé.

Cette vidéo n'est plus disponible

Ils se sont parlé par meeting interposé. Jean-Luc Mélenchon était au Havre, et Benoît Hamon à Lille. Le candidat de la France insoumise avait entendu l'appel du candidat socialiste sonné par les défections. Mais Jean-Luc Mélenchon n'a pas changé d'avis. Chacun son chemin. "Je ne vais pas commencer aujourd'hui. [...] À m'engager dans je ne sais quel improbable arrangement qu'on me suggère de faire. Je ne suis pas en compétition avec Benoît Hamon. Maintenant mon étape, c'est de rattraper Fillon. Et une fois qu'on l'aura rattrapé, de rattraper le suivant", a déclaré Jean-Luc Mélenchon.

Benoît Hamon ne se faisait pas d'illusions

À 300 kilomètres, le message est bien reçu par Benoît Hamon. Le candidat socialiste qui voulait rassembler toute la gauche ne se faisait pas d'illusions. Il se tourne donc vers les électeurs pour tenter de réconcilier les gauches. "Je le dis aux électeurs et aux citoyens, face aux Le Pen réunissons toutes nos forces. Faisons en sorte de nous lever, de convaincre des milliers d'autres citoyens que nous pouvons être au second tour de l'élection présidentielle", a quant à lui indiqué Benoît Hamon. Les sondages donnent pour le moment raison au premier, pendant que le second subit le chaos d'un parti socialiste écartelé. Il ne reste que le premier tour de l'élection présidentielle pour les départager.

Le JT
Les autres sujets du JT
Manifestants en faveur d\'une candidature commune entre Benoît Hamon et Jean-Luc Mélenchon, place de la République à Paris le 25 mars 2017. 
Manifestants en faveur d'une candidature commune entre Benoît Hamon et Jean-Luc Mélenchon, place de la République à Paris le 25 mars 2017.  (LIONEL BONAVENTURE / AFP)