REPLAY. Benoît Hamon lance son propre mouvement et quitte le PS

L'ancien candidat à la présidentielle a pris la parole à 17h30 avant un moment annoncé comme "plus festif".

BENOIT HAMON / YOUTUBE
Ce qu'il faut savoir

C'est le premier jalon d'une recomposition de la gauche. Benoît Hamon a annoncé, samedi 1er juillet, son départ du Parti socialiste où il militait depuis trente ans. Le candidat à la présidentielle veut désormais s'atteler à la reconstruction de la gauche avec son Mouvement du 1er-juillet.

"Aujourd'hui j'ai décidé de quitter le Parti socialiste. Je quitte un parti mais je n'abdique pas l'idéal socialiste", a affirmé Benoît Hamon sur la pelouse de Reuilly (XIIe), s'exprimant selon lui devant environ 11 000 personnes.

Pour ma part je vais m'atteler avec vous maintenant à participer à la reconstruction de la gauche

Benoît Hamon

"Le parti socialiste a peut-être fait son temps. Il a eu des heures glorieuses, ma conviction est qu'aujourd'hui il est temps de tourner une page pour nous inscrire dans un processus comparable à celui d'Epinay", a poursuivi Benoît Hamon, en référence à la naissance du Parti socialiste en 1971. "Aux militants qui restent, je ne leur dis pas 'adieu' mais 'au revoir', 'à tout de suite' dans les combats que nous allons mener, car nous aurons à nous retrouver tous ensemble dans la grande famille de la gauche pour l'indispensable rassemblement, la future maison commune sans laquelle il n'y aura pas de victoire possible", a encore précisé celui qui a obtenu 6,35% des voix au premier tour de l'élection présidentielle.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #HAMON

21h52 : Guillaume Balas est un député européen PS proche de Benoît Hamon. Sur franceinfo, il estime que Le Mouvement du 1er-Juillet, fondé par l'ancien candidat socialiste à la présidentielle, doit "inviter tous ceux, quel que soit leur étiquette, ou ceux qui n'en ont pas, à venir bâtir ce que sera la gauche de demain". Selon lui, les partis qui composent la gauche aujourd'hui "ne peuvent plus répondre à la situation présente. Il faut changer de méthode, ouvrir largement les portes, accueillir la société civile".

21h46 : Oui, il a raison de partir du PS, le parti qui l'a totalement ridiculisé. Honte à ceux qui ont juré soutenir le gagnant des primaires.

21h46 : N'importe quoi ; c'est de la désertion ; il va se planter ; dommage car il a des valeurs.

21h46 : Un joli boulevard pour leur corbillard ! Le PS est mort et enterré !!

21h46 : Dans les commentaires, les réactions après le départ de Benoît Hamon du PS sont toujours aussi nombreuses et diverses.


21h02 : Comment les journalistes politiques analysent-ils le départ de Benoît Hamon du PS ?

20h26 : Prochain congrès du PS dans une cabine téléphonique!

20h26 : Il a raison de quitter un parti qui ne l'a même pas soutenu alors qu'il était le candidat officiel et élu aux primaires.

20h26 : Le PS n'est plus qu' une coquille vide. Il faut repenser le contenu, les objectifs...

20h26 : Le départ de Benoît Hamon du PS continue de vous faire réagir dans les commentaires.

20h02 : Jean-Christophe Cambadélis, ancien numéro un du PS, réagit à l'annonce de Benoît Hamon.

19h27 : Maintenant qu'ils ont dilapidé leur parti par leurs egos la fuite! Courage fuyons.

19h27 : J'ai toujours voté socialiste , mais je comprends parfaitement Hamon ! Le parti socialiste ne représente plus rien et surtout pas les gens qui croyaient en sa philosophie. Il est temps qu'ils se posent les bonnes questions.

19h26 : Il a raison de faire ce retrait. Construire en étant à l'intérieur serait infernal.

19h26 : Vous êtes toujours très nombreux à commenter le départ de Benoît Hamon du PS. Mais vous n'êtes pas tous d'accord.

19h21 : Un journaliste relève que plus aucun candidat de la primaire de la gauche ne milite au sein du PS.

18h59 : Il a été tellement soutenu par le PS, c'est vrai c'est très étonnant... 😃😄

18h59 : J'avais déjà quitté le PS il y a quelques années , j'étais maintenant prête à y revenir avec Benoît Hamon , entre autres , je suis déçue de cet abandon !

18h58 : Il a parfaitement raison . Son programme est le vrai programme de la gauche qui pense et réfléchit ... On est avec toi, Benoît !

18h58 : Vos accueillez de façon contrastée le départ de Benoît Hamon du PS.

18h51 : C'est beau, lui qui critiquait ceux qui quittaient le navire en pleine tempête fait exactement la même chose aujourd'hui! Risible.

18h51 : Après avoir realisé un vrai bazar, le voila qui se sauve. Bon vent.

18h51 : Benoît Hamon annonce son départ du PS et cela vous fait réagir dans les commentaires.

18h42 : "Aux militantes et aux militants, mes amis, qui restent et resteront au Parti socialiste, je ne leur dis pas adieu, simplement au revoir."

18h41 : Benoît Hamon annonce son départ du PS, lors du discours du lancement du Mouvement du 1er-Juillet.

18h29 : L'ancien candidat PS à la présidentielle a également un mot pour Jean-Luc Mélenchon et les Insoumis. "Ne choisissons pas des combats anecdotiques tels que la cravate ou le drapeau européen dans l'Hémicycle !", déclare-t-il, en référence à des propos tenus par Jean-Luc Mélenchon.

18h21 : Benoît Hamon multiplie ses attaques contre Emmanuel Macron. Il estime que le chef de l'Etat "fait l'unité de la bourgeoisie autour de ses propres intérêts, socio-libéraux ou conservateurs".

18h08 : Benoît Hamon lâche ses coups "Macron, c'est Sarkozy détendu ou Hollande décomplexé, vous choisissez."

18h00 : Benoît Hamon affirme que quelque 11 000 personnes sont présentes pour écouter son discours sur la pelouse de Reuilly, à Paris.

17h58 : Vous pouvez regarder le discours de Benoît Hamon en direct sur Facebook.

17h58 : Bonjour, où peut-on suivre le discours d'Hamon ? Merci.

17h54 : Benoît Hamon multiplie les piques sur Jupiter. Mais n'oublie pas Hermès, évoqué par Bruno Le Maire. "Macron is Jupiter and I am Hermès", a déclaré le ministre de l'Economie, à New York.

17h46 : Le début du discours de Benoît Hamon pour lancer le Mouvement du 1er-Juillet est une série de salutations.