Vidéos intimes attribuées à Benjamin Griveaux : la compagne de Piotr Pavlenski en garde à vue dans l'enquête pour "atteinte à l'intimité de la vie privée"

La jeune femme a été interpellée samedi soir et placée en garde à vue, "des chefs d'atteinte à l'intimité de la vie privée et diffusion sans l’accord de la personne d'images à caractère sexuel", a appris franceinfo auprès du parquet de Paris, dimanche. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'artiste contestataire russe Piotr Pavlenski, qui affirme être à l'origine de vidéos privées attribuées à Benjamin Griveaux, lors d'un entretien avec l'AFP, le 14 février 2020.  (LIONEL BONAVENTURE / AFP)

L'enquête suivant la diffusion de vidéos privées attribuées à Benjamin Griveaux se poursuit, dimanche 16 février. La compagne de Piotr Pavlenski, l'artiste contestataire russe affirmant être à l'origine de la diffusion de ces vidéos, a été interpellée samedi soir et placée en garde à vue, annonce le parquet de Paris à franceinfo.

>> DIRECT. Suivez les dernières informations après la diffusion de vidéos privées attribuées à Benjamin Griveaux

La jeune femme a été placée en garde à vue "des chefs d'atteinte à l'intimité de la vie privée et diffusion sans l’accord de la personne d'images à caractère sexuel", dans le cadre de l'enquête sur la diffusion de ces vidéos privées, ouverte à la suite de la plainte de Benjamin Griveaux. 

L'ancien porte-parole du gouvernement et proche d'Emmanuel Macron a retiré sa candidature aux élections municipales à Paris vendredi, après la diffusion sur internet de vidéos à caractère sexuel et de conversations personnelles qui lui sont attribuées. Piotr Pavlenski, réfugié politique en France, assure être à l'origine de la publication de ces images et conversations. L'artiste contestataire russe revendique la "porno-politique" contre "l'hypocrisie". 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.