Retrait de Benjamin Griveaux : une commission nationale d'investiture réunie samedi pour désigner son successeur

Benjamin Griveaux, ancien porte-parole du gouvernement, a annoncé vendredi 14 février se retirer de la course à la mairie de Paris.

L\'ancien siège de La République en marche dans le 15e arrondissement de Paris, le 5 septembre 2017 (photo d\'illustration).
L'ancien siège de La République en marche dans le 15e arrondissement de Paris, le 5 septembre 2017 (photo d'illustration). (LEON TANGUY / MAXPPP)

Une commission nationale d'investiture se tiendra samedi 15 février, à partir de 11h, au siège de La République en marche pour désigner un nouveau candidat ou une nouvelle candidate pour les élections municipales à Paris, a appris franceinfo. Benjamin Griveaux a annoncé vendredi 14 février se retirer de la course à la mairie de Paris en raison de la diffusion sur internet de vidéos à caractère sexuel et de captures écran de conversations personnelles attribuées à l’ancien porte-parole du gouvernement, qui ne sont à l’heure actuelle pas authentifiées. 

►  RECIT. D'une fuite sur un site pornographique à un abandon la gorge serrée, les 48 heures qui ont fait tomber Benjamin Griveaux

Stanislas Guerini, délégué général de LREM, indique vendredi soir dans un communiqué avoir "fixé pour objectif" que celui ou celle qui sera "choisi(e) pour porter le projet de la majorité présidentielle à Paris soit connu, au plus tard, en début de semaine prochaine"

"Nous sommes unis et rassemblés"

Vendredi, les réunions se sont succédé "de 12h30 à 20h30 au siège" du parti dans le quartier de l'Opéra à Paris, indique le communiqué du parti LREM. Elles réunissaient "les parties-prenantes de la campagne parisienne", avec notamment "les partenaires politiques de La République En Marche (Mouvement Démocrate, Agir, UDI, Mouvement radical), la direction et les cadres de la campagne parisienne, les têtes de liste, les référents parisiens ainsi que certains membres de la Commission nationale d’investiture"

"Nous sommes unis et rassemblés, prêts à repartir en campagne, sur le terrain et à faire gagner nos idées pour Paris", affirme le communiqué. "Tous les participants ont affiché leur unité et leur détermination à poursuivre le travail collectif engagé depuis des mois par Benjamin Griveaux", précise encore le texte. 

Marlène Schiappa a annoncé qu'elle ne succédera pas à Benjamin Griveaux. La secrétaire d'État reste tête de liste LREM dans le 14e arrondissement. Le député de Paris Mounir Mahjoubi a lui déjà fait une offre de service en déclarant "j'ai été candidat et je suis disponible".