Renoncement de Benjamin Griveaux : un siège de candidat à la mairie de Paris vacant chez LREM

Qui pour remplacer Benjamin Griveaux dans la course à la mairie de Paris ? La question est au coeur d'une réunion d'urgence, samedi 15 février, au siège de la République en Marche en présence de plusieurs membres du gouvernement. La journaliste Sophie Gauthier fait le point sur une situation compliquée.

LREM tente de trouver un nouveau candidat à la mairie de Paris après le renoncement, vendredi 14 février, de Benjamin Griveaux. Plusieurs noms circulent pour prendre la suite de l’ancien porte-parole du gouvernement, qui a jeté l’éponge après la diffusion de vidéos intimes, mais "il y en a un qui clame haut et fort qu'il est disponible, c'est Mounir Mahjoubi", précise la journaliste de France Télévisions Sophie Gauthier.
"Dans les autres options évoquées il y a deux élus de terrain, le sénateur Julien Bargeton et le député de Paris, Sylvain Maillard, mais ils manquent un peu de notoriété," poursuit-elle.

La piste Villani

Une seule femme est évoquée pour être candidate et il s'agit de Delphine Bürkli, la maire du 9e arrondissement et ancienne élue Les Républicains.
De leur côté, Marlène Shciappa et Agnès Buzyn ont affirmé qu'elles ne seraient pas candidates.
Le candidat dissident Cédric Villani a, pour sa part, été reçu samedi 15 février au siège du parti par Stanislas Guerini. Une alliance au deuxième tour serait possible et le candidat reste ouvert.

Le JT
Les autres sujets du JT
Renoncement de Benjamin Griveaux : un siège de candidat à la mairie de Paris vacant chez LREM
Renoncement de Benjamin Griveaux : un siège de candidat à la mairie de Paris vacant chez LREM (FRANCEINFO)