Affaire Griveaux : Piotr Pavlenski et Alexandra de Taddeo déférés au parquet en vue de l'ouverture d'une information judiciaire

Piotr Pavlenski a été placé en garde à vue samedi après-midi dans un autre dossier, avant d'être à nouveau placé en seconde garde à vue dans le cadre de l'affaire Griveaux. Sa compagne, Alexandra de Taddeo, était en garde à vue depuis samedi soir. 

L\'avocat Juan Branco devant la presse après avoir rencontré Piotr Pavlenski lors de sa garde à vue dans les locaux de la police judiciaire, à Paris, dimanche 16 février 2020. 
L'avocat Juan Branco devant la presse après avoir rencontré Piotr Pavlenski lors de sa garde à vue dans les locaux de la police judiciaire, à Paris, dimanche 16 février 2020.  (ALAIN JOCARD / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Après leurs gardes à vues, l'artiste russe Piotr Pavlenski et sa compagne, Alexandra de Taddeo, ont été déférés au parquet, lundi 17 février, en vue de l'ouverture d'une information judiciaire mardi matin sur l'affaire Benjamin Griveaux, a annoncé le parquet de Paris à franceinfo. 

Piotr Pavlenski et Alexandra de Taddeo avaient été placés en garde à vue samedi soir et dimanche, dans l'enquête sur les vidéos intimes ayant poussé Benjamin Griveaux à retirer sa candidature à la mairie de Paris. Ils l'ont été des chefs d'"atteinte à l'intimité de la vie privée" et "diffusion sans l'accord de la personne d'images à caractère sexuel", dans le cadre de l'enquête ouverte samedi après le dépôt d'une plainte de l'ex-candidat LREM contre X. Piotr Pavlenski assure être à l'origine de la diffusion de la vidéo à caractère sexuel mettant en scène Benjamin Griveaux, contraint vendredi de renoncer à sa candidature.

Deux gardes à vue successives. Piotr Pavlenski, 35 ans, a été placé en garde à vue samedi après-midi dans un autre dossier portant sur des violences commises le soir du Nouvel An. Celle-ci a été suspendue dimanche et une seconde garde à vue a démarré dans le cadre de l'affaire Griveaux, les deux gardes à vue ne pouvant pas excéder 48 heures, soit jusqu'à lundi après-midi.

Le rôle de sa compagne. Sa compagne, Alexandra de Taddeo, âgée de 29 ans, était en garde à vue depuis samedi soir dans le cadre de l'affaire Griveaux. Selon une source proche du dossier citée par l'AFP, c'est elle qui aurait été au départ la destinataire des vidéos rendues publiques.

Une enquête déontologique sur la désignation de Juan Branco. L'avocat Juan Branco a assuré dimanche à franceinfo que le parquet de Paris s'était "opposé à sa désignation" par Piotr Pavlenski. Selon Juan Branco, qui avait conseillé l'artiste en amont de la fuite des vidéos, cette situation "est une atteinte aux droits de la défense". Le bâtonnier de Paris, a ouvert, "en accord" avec l'avocat, une enquête déontologique "pour savoir s’il est à même, compte tenu des éléments du dossier non connus à ce jour, de le représenter au mieux de ses intérêts", précise à franceinfo son service de presse. 

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #GRIVEAUX

00h06 : Un dernier point avant d'aller se coucher :

• Sur les douze cas confirmés d'infection par le nouveau coronavirus en France, six personnes sont toujours hospitalisées ce soir, a indiqué le nouveau ministre de la Santé Olivier Véran. Selon un dernier bilan officiel, le nombre de morts en Chine dépasse les 1800 personnes.

• Le Russe Piotr Pavlenski et sa compagne Alexandra de Taddeo vont être présentés à un juge d'instruction mardi et risquent une mise en examen, dans le cadre de l'affaire Griveaux.

La bataille des retraites a démarré à l'Assemblée dans une atmosphère électrique. Les députés ont rejeté la demande de référendum initiée par les communistes par 160 voix contre 70. La "conférence de financement" chargée de ramener à l'équilibre le système de retraite d'ici à 2027 démarrera ses travaux mardi.

• Le constructeur ferroviaire français Alstom a annoncé avoir signé un protocole d'accord avec Bombardier et la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) pour racheter 100% de Bombardier Transport, la branche ferroviaire du conglomérat canadien, pour un prix compris entre 5,8 et 6,2 milliards d'euros.

• Le ministère de l'Agriculture a confirmé la contamination de tomates en serre par le virus ToBRFV, dans une exploitation du Finistère, un virus sans danger pour les humains.

23h19 : Après la diffusion d'images privées à caractère sexuel lui étant attribuées, le candidat de La République en marche Benjamin Griveaux a renoncé à briguer la mairie de Paris. France 2 revient sur la chronologie des faits.

20h01 : On fait le point sur l'actualité de la soirée :

Le Russe Piotr Pavlenski et sa compagne Alexandra de Taddeo vont être présentés à un juge d'instruction demain et risquent une mise en examen dans le cadre de l'affaire Griveaux. Toutes les informations sont à retrouver dans notre direct.

L'Assemblée nationale a rejeté la demande de référendum initiée par les communistes. Sans surprise, cette "motion référendaire" a été rejetée par 160 voix contre 70.

• Le constructeur ferroviaire français Alstom a annoncé avoir signé un protocole d'accord avec Bombardier et la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) pour racheter 100% de Bombardier Transport, la branche ferroviaire du conglomérat canadien, pour un prix compris entre 5,8 et 6,2 milliards d'euros.

Olivier Véran remplace Agnès Buzyn au ministère de la Santé. Il a promis de lancer "dans les prochains jours" une enquête nationale sur le mal-être du personnel hospitalier. Voici cinq choses à savoir sur lui.


18h21 : Après la diffusion de vidéos privées à caractère sexuel qui lui sont attribuées, Benjamin Griveaux a annoncé son retrait des élections municipales. Depuis, différents termes - "revenge porn", "doxing", "kompromat" - ont été utilisés pour qualifier la façon dont l'ancien candidat a été ciblé. Décryptage

Un ordinateur connecté sur le site où a été diffusée la vidéo à caractère sexuel attribuée à Benjamin Griveaux


(MAXPP)

18h11 : Rappelons les principales informations de ce lundi :

L'examen du projet de loi ordinaire sur la réforme des retraites a débuté à l'Assemblée. L'opposition entend le torpiller par une nuée d'amendements. Une motion demandant un référendum, déposée par les communistes, vient d'être rejetée.


Piotr Pavlenski et sa compagne, Alexandra de Taddeo, ont été déférés au parquet à l'issue de leur garde à vue, et une information judiciaire sera ouverte demain. Le bâtonnier de Paris, qui a rencontré Juan Branco, a annoncé l'ouverture d'une "enquête déontologique" pour savoir si l'avocat pourra défendre l'artiste et activiste russe.


Agnès Buzyn a officiellement quitté le ministère de la Santé pour viser la mairie de Paris. Ce matin, elle a échangé par téléphone avec Cédric Villani, qui a posé des conditions à un éventuel ralliement, affirme son entourage à franceinfo.

Olivier Véran remplace Agnès Buzyn au ministère de la Santé. Il a promis de lancer "dans les prochains jours" une enquête nationale sur le mal-être du personnel hospitalier. Voici cinq choses à savoir sur lui.

17h58 : Piotr Pavlenski et Alexandra de Taddeo ont été déférés devant le parquet, et une information judiciaire sera ouverte demain matin, indique le parquet à franceinfo. Ils étaient placés en garde à vue pour "atteinte à l'intimité de la vie privée" et "diffusion sans l'accord de la personne d'images à caractère sexuel".

17h41 : Dans un communiqué, le bâtonnier de Paris, Olivier Cousi, n'a pas confirmé s'il avait été saisi ou non par le parquet sur la question. Il affirme par ailleurs ne pas avoir "suffisamment d’information permettant de prendre une décision concernant la poursuite par Monsieur Juan Branco de la défense de Monsieur Pavlenski", ce qui justifie l'ouverture de l'enquête déontologique.

17h38 : Une telle procédure est "rarissime", nous a expliqué l'ancien bâtonnier Jean Castelain. "Je ne vois qu'une hypothèse dans ce type de procédure, c'est celle où l'avocat serait suspecté d'être complice ou coauteur". Juan Branco a affirmé avoir donné des conseils juridiques à Piotr Pavlenski avant la publication de vidéos à caractère sexuel attribuées à Benjamin Griveaux. En attendant le résultat de l'enquête du bâtonnier, nous résumons cette situation dans un article.

17h41 : C'est une sous-affaire dans l'affaire : Juan Branco, avocat et proche de l'activiste russe Piotr Pavlenski, affirme que le parquet l'empêche de défendre ce dernier. La réalité est plus complexe. Le parquet ne peut pas dessaisir un avocat, mais il peut saisir le bâtonnier, seul à en avoir le pouvoir. Ce dernier a rencontré Juan Branco ce matin et a annoncé l'ouverture d'une enquête déontologique, pour déterminer si Juan Branco est à même de représenter son client.

15h58 : Elle est l'une des figures au cœur de l'affaire du retrait de Benjamin Griveaux : Alexandra de Taddeo, 29 ans, est actuellement en garde à vue. Elle est présentée comme la compagne de Piotr Pavlenski, qui a mis en ligne les vidéos, et plusieurs médias affirment qu'elle en aurait été la destinataire. Notre journaliste Clément Parrot revient sur ce que l'on sait de la jeune femme et de son rôle.




(FREQUENCE PROTESTANTE)

14h51 : Bonjour . "Artiste" n'est pas un jugement de valeur, positif ou négatif, sur sa personne. L'art est une des activités de Piotr Pavlenski, celle par laquelle il s'est d'abord fait connaître, en l'occurrence par des performances. Celles-ci avaient évidemment un caractère politique, dénonçant le régime de Vladimir Poutine, mais l'art et la politique sont deux domaines qui sont loin d'être étanches. Le qualifier d'artiste n'empêche donc pas de le qualifier d'activiste, et ne change rien à ce dont il est accusé.

14h51 : Bonjour franceinfo. Arrêtez de l'appeler "artiste" ... ça devient insupportable, il n'a fait aucune œuvre, aucune création... C'est juste un Russe activiste politique provocateur.

18h07 : Il est 14 heures, rappelons les principales infos du jour :

Agnès Buzyn a officiellement quitté le ministère de la Santé pour viser la mairie de Paris. Ce matin, elle a échangé par téléphone avec Cédric Villani, qui a posé des conditions à un éventuel ralliement, affirme son entourage à franceinfo.

Olivier Véran remplace Agnès Buzyn au ministère de la Santé. Il a promis de lancer "dans les prochains jours" une enquête nationale sur le mal-être du personnel hospitalier. Voici cinq choses à savoir sur lui.

Piotr Pavlenski et sa compagne, Alexandra de Taddeo, sont toujours en garde à vue. Le bâtonnier de Paris a annoncé l'ouverture d'une "enquête déontologique" à la demande de Juan Branco, qui affirme que le parquet a refusé sa désignation comme avocat de l'artiste et activiste russe.

La bataille autour de la réforme des retraites entre dans le vif du sujt à l'Assemblée : à partir de 16 heures, la majorité va défendre dans l'hémicycle un projet que l'opposition dénonce comme "injuste" et entend torpiller par une nuée d'amendements.

13h47 : Si vous avez le temps ce midi de vous plonger dans nos articles du jour, voici quelques suggestions :

• Depuis quelques semaines, les scientifiques ont constaté que l'étoile Bételgeuse, l'une des plus brillantes de la Voie lactée, a pâli. Cette chute "drastique" de sa luminosité est encore inexpliquée, mais plusieurs théories circulent, dont une particulièrement intrigante : nous pourrions être en train d'assister à la transformation de cette étoile en supernova. On vous explique pourquoi les spécialistes sont en ébullition.




(EUROPEAN SOUTHERN OBSERVATORY / AFP)


L'examen du projet de réforme des retraites à l'Assemblée nationale débute à 16 heures. Et, comme en commission ces dernières semaines, le débat s'annonce enflammé, face notamment à une pluie d'amendements et à un calendrier très serré. Guillemette Jeannot vous explique comment la gauche compte s'y prendre pour s'opposer au texte.




(THIERRY THOREL / NURPHOTO / AFP)


Alors qu'il est à nouveau au cœur de l'actualité pour sa proximité avec Piotr Pavlenski, qui a mis en ligne les vidéos attribuées à Benjamin Griveaux, je vous propose de relire le portrait que Clément Parrot avait consacré à l'avocat et militant en mai dernier, au moment de la publication de son essai à succès Crépuscule.




(MICHEL EULER / AP / SIPA)

13h47 : Juan Branco affirmait hier que le parquet avait refusé sa désignation comme avocat de Piotr Pavlenski. Il a rencontré ce matin le bâtonnier de Paris au sujet de ce litige. "Le bâtonnier ouvre, en accord avec Juan Branco, une enquête déontologique", nous affirme le bureau de ce dernier. Il s'agira de savoir si Juan Branco "est à même, compte tenu des éléments du dossier non connus à ce jour, de le représenter au mieux de ses intérêts".

12h19 : "Soit elle est inconsciente, soit elle s'est fait manipuler."

Les parents de l'étudiante de 29 ans, en garde à vue pour "atteinte à l'intimité de la vie privée" et "diffusion sans l'accord de la personne d'images à caractère sexuel", témoignent auprès de franceinfo. Leur fille "est loin d'être une anarchiste", assurent-ils. Ils affirment que Piotr Pavlenski "n'est pas son petit ami officiel, c'est une connaissance qui a émergé récemment dans sa vie", qui n'est par ailleurs "pas [leur] tasse de thé".

14h19 : Les gardes à vue de l'artiste russe Piotr Pavlenski et de sa compagne, Alexandra de Taddeo, se poursuivent, avons nous appris de source judiciaire. Elles doivent se terminer en fin d'après-midi. Le parquet de Paris décidera à ce moment-là s'il ouvre une information judiciaire et confie l'enquête à un juge ou non.

11h38 : Il faut "rétablir la peur du gendarme" sur internet, en permettant notamment à la justice et à la police d'intervenir plus rapidement en cas de violation de la loi en ligne, a estimé le secrétaire d'Etat au numérique Cédric O, après l'affaire Griveaux. "Il y a en ligne une quasi-impunité" a regretté Cédric O sur France Info.