VIDEO. Logements sociaux : le ministre de la Ville met en garde le maire de Maisons-Lafitte

Patrick Kanner a dit, mardi, qu'il était prêt à "rencontrer" le maire de Jacques Myard pour tenter de le convaincre de se conformer à la loi.

TELE MATIN / YOUTUBE

Le gouvernement a publié, lundi 26 octobre, une liste de 36 villes qui ne respectent pas leurs engagements en matière de construction de logements sociaux. Parmi elles, Maisons-Lafitte, dans les Yvelines, tenue par Jacques Myard, un élu des Républicains. "On ne va pas se laisser impressionner par les cons. C’est une bande de nuls", a-t-il déclaré, lundi, sur Public Sénat, accusant l'Etat de jouer "les petits dictateurs".

"Monsieur Myard, s'il le faut, j'irai le rencontrer. J'essaierai de le convaincre", a répondu Patrick Kanner, ministre de la Ville, mardi, dans "Les 4 Vérités", sur France 2. "Mais si ces élus ne veulent pas être convaincus, pour des raisons diverses et qu'il faut examiner, nous aurons les moyens de la contrainte", a-t-il mis en garde.

"Nous allons délivrer des permis de construire"

Le ministre de la Ville a ensuite expliqué comment il comptait contraindre les maires à appliquer le quota de 25% de logements sociaux prévu par la loi SRU : "Nous allons préempter des terrains à la vente. Nous allons délivrer des permis de construire à la place des maires et nous allons ausis amener des bailleurs sociaux", a-t-il prévenu.

"En réalité, c'est du racket, rien d'autre. On veut faire payer ces villes prétendument riches alors qu'elles ne le sont pas, a rétorqué Jacques Myard, mardi sur Europe 1. Et d'ajouter : "C'est un plaisir que d'être hors la loi, surtout face à une loi soviétique."

Patrick Kanner, ministre de la Ville, dans \"Les 4 Vérités\", sur France 2, le 27 octobre 2015.
Patrick Kanner, ministre de la Ville, dans "Les 4 Vérités", sur France 2, le 27 octobre 2015. (FRANCE 2)