Cet article date de plus de quatre ans.

Vidéo L'étrange remarque de Guy Bedos sur la façon dont ses "amis musulmans" traitent les femmes

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Bedosv2
FRANCEINFO
Article rédigé par
France Télévisions

L'humoriste a prononcé un discours lors d'un meeting d'Arnaud Montebourg, qu'il soutient.

"Je suis contre tous les racismes", a lancé Guy Bedos, mercredi 18 janvier, pour clore son discours d'introduction d'Arnaud Montebourg, qui tenait un meeting à Paris. Mais l'humoriste a poursuivi son propos de façon plus discutable, par une remarque sur ses "amis musulmans" et les femmes, qui lui a valu des critiques.

"Aussi antiraciste que je sois, commence Guy Bedos, je ne suis pas toujours d'accord avec mes amis musulmans, et la façon dont ils traitent les femmes." Par "amis musulmans", l'humoriste évoque-t-il ses amis personnels, ou fait-il une remarque générale sur tous les musulmans ? La suite du discours ne permet pas de trancher.

"Je m'en fous de déplaire à certains"

Mais Guy Bedos est bien conscient qu'il tient des propos contestables, et étonnants en clôture d'une tirade sur le racisme : "Je m'en fous de déplaire à certains, je le pense", conclut-il.

Agé de 82 ans, l'humoriste avait été au cœur d'un imbroglio, début janvier, quand il avait été désigné à la tête du comité de soutien d'Arnaud Montebourg sans, selon lui, avoir été prévenu.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.