Cet article date de plus de deux ans.

Bordeaux : les adieux émus d'Alain Juppé

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Bordeaux : les adieux émus d'Alain Juppé
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Contre toute attente, Alain Juppé a annoncé qu'il quitterait ses fonctions de maire de Bordeaux (Gironde). Il vient d'être nommé au Conseil constitutionnel.

Alain Juppé s'apprête à dire adieu à Bordeaux (Gironde). Après 22 ans de mandats, il rejoint de Conseil constitutionnel à Paris. Très ému, il a soigneusement choisi chaque mot, jeudi 14 février, pour saluer ses concitoyens. "C'est un arrachement que de me séparer de qui j'ai tant aimé, a qui j'ai tant donné", a-t-il déclaré la voix tremblante.

Quarante ans de politique

Arrivé en 1995, Alain Juppé a sorti Bordeaux de sa torpeur en réhabilitant les quais de la Garonne. Dans la ville, ce départ ne laisse personne indifférent. Premier ministre, député, maire... L'homme politique a multiplié les postes à hautes responsabilités depuis des décennies. "J'ai aimé livrer ce combat et je l'ai fait pendant plus de 40 ans (...) Aujourd'hui, l'envie me quitte tant le contexte change, l'esprit public est devenu délétère", poursuit Alain Juppé à sa tribune. Une page se tourne pour le maire de Bordeaux, début mars, il deviendra officiellement membre du Conseil constitutionnel. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Alain Juppé

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.