Cet article date de plus de trois ans.

Bordeaux : des voix s'élèvent contre l'arrivée des Parisiens

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Bordeaux : des voix s'élèvent contre l'arrivée des Parisiens
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

À Bordeaux (Gironde), des voix s'élèvent contre l'arrivée massive de Parisiens suite à l'ouverture de la ligne à grande vitesse.

"Parisien rentre chez toi". Ce slogan offensif est apparu sur des autocollants disséminés un peu partout dans les rues de Bordeaux (Gironde). Leurs auteurs restent anonymes. Avec l'arrivée de la Ligne à grande vitesse, les Parisiens affluent et des voix s'élèvent contre ces nouveaux arrivants jugés trop envahissants par certains collectifs. "Quand les Parisiens viennent à Bordeaux, il est intéressant qu'ils viennent pour l'amour de ce qu'a été cette ville plutôt que pour les fantasmes qu'ils y projettent, à savoir recréer un Paris qui n'existe plus. Il n'y a évidemment aucun appel à la haine ou à l'intolérance", déclare l'un des protestataires.

Alain Juppé s'insurge

À l'origine de cette fronde, la flambée de l'immobilier : en un an, le prix du mètre carré a augmenté de 15%. Il devient de plus en plus difficile pour les Bordelais de se loger en centre-ville. Excédé par cette querelle, le maire Alain Juppé s'est fendu d'un tweet sibyllin : "Les attaques anti-nouveaux à Bordeaux sont une honte. J'envisage de saisir la justice. Notre ville est accueillante et le restera". La municipalité s'est engagée à retrouver les auteurs de ces affiches.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Alain Juppé

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.