VIDEO. Jean Tirole relance le débat sur les droits d'inscription des étudiants étrangers

Les droits d'inscription des étudiants étrangers en France pourraient augmenter. Une équipe de France 2 revient sur le débat ouvert par le prix Nobel français Jean Tirole.

FRANCE 2
Aujourd'hui, l'inscription pour les 300 000 étudiants étrangers en France est presque gratuite. Le prix Nobel français Jean Tirole a relancé le débat lors d'un déjeuner avec la ministre de l'Enseignement supérieur. "Les droits d'entrée sont très faibles en France, ce qui pose un problème budgétaire (...) On subventionne ainsi le monde entier", a déclaré l'économiste.
Seuls les étudiants issus de pays hors Union européenne pourraient voir leurs frais de scolarité augmenter. 46% viennent d'Afrique, 21% d'Asie et 9% du continent américain.

Aucune différence

Les étudiants étrangers représentent aujourd'hui 12% de la population étudiante totale. A l'école d'économie de Toulouse où enseigne le prix Nobel, les frais de scolarités sont les mêmes pour les Français et pour les Etrangers. Tout le monde paie entre 190 et 300 euros en fonction du niveau. "Pourquoi est-ce que le contribuable français aurait la charge de payer les études d'étudiants chinois qui sont capables pour beaucoup d'entre eux de payer des frais d'études", s'interroge Christian Gollier, directeur de la Toulouse School of Economy.

Pour l'heure, rien n’est prévu dans le calendrier du gouvernement sur le sujet.
 

Le JT
Les autres sujets du JT
Jean Tirole, le prix Nobel d\'économie 2014, à l\'Ecole d\'économie de Toulouse (Haute-Garonne), le 13 octobre 2014.
Jean Tirole, le prix Nobel d'économie 2014, à l'Ecole d'économie de Toulouse (Haute-Garonne), le 13 octobre 2014. (REMY GABALDA / AFP)