Cet article date de plus de sept ans.

Patrick Balkany visé par une information judiciaire pour "détournement de fonds publics"

Le député-maire UMP de Levallois-Perret est soupçonné d'avoir utilisé un agent municipal comme chauffeur personnel.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Le député-maire UMP de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), Patrick Balkany, dans son bureau le 18 novembre 2013. (ERIC FEFERBERG / AFP)

Une affaire embarrassante de plus pour Patrick Balkany, à quelques mois des élections municipales à laquelle il est à nouveau candidat. Une information judiciaire a été ouverte contre X par le parquet de Nanterre (Hauts-de-Seine) pour "détournement de fonds publics", révèlent Mediapart (article abonnés) et Le Monde, vendredi 17 janvier. Cette information vise implicitement le maire UMP de Levallois-Perret, qui est soupçonné d'avoir utilisé un agent municipal comme chauffeur personnel.

Pourquoi cette information judiciaire ?

La police judiciaire de Paris a déjà perquisitionné en octobre les locaux de l'hôtel de ville de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine). Elle a saisi plusieurs documents dont les emplois du temps de policiers municipaux.

"Le parquet de Nanterre prend cette affaire très au sérieux. L'enquête a débuté il y a un an et j'ai été auditionné à deux reprises pendant plusieurs heures", a indiqué Frédéric Foncel, secrétaire général de SNPM-FO, le syndicat de la police municipale qui a alerté la justice. Il dénonce l'emploi par Patrick Balkany "à des fins privées" de pas moins de "quatre chauffeurs de mairie, utilisés lorsqu'il se rend dans sa résidence de Giverny (Eure), en vacances ou à l'Assemblée nationale". D'après Mediapart, Isabelle Balkany aurait justifié l'emploi de ces policiers : "Ca nous évite de nous tamponner des gardes du corps."

La justice cherche notamment à savoir si le séjour sur l'île de Saint-Martin, dans les Antilles, d'un agent de la mairie, employé comme chauffeur de Patrick Balkany et de son épouse Isabelle pendant des vacances, a été rémunéré par le couple ou par les Levalloisiens. Sur Twitter, le maire a assuré que c'était sur ses "deniers personnels".
 
 

Selon Le Monde, l'enquête préliminaire, menée depuis un an, a mis au jour que le couple Balkany a dépensé environ 80 000 euros en espèces, entre autres pour acheter des billets d'avion. Les deux juges d'instruction du tribunal de Nanterre, désormais chargés du dossier, vont tenter d'établir d'où provient cet argent liquide.

D'autres affaires Balkany ?

Une information judiciaire visant le couple Balkany a déjà été ouverte début décembre pour "blanchiment de fraude fiscale". Deux juges du pôle financier de Paris ont été désignés pour tenter de déterminer si Patrick Balkany et son épouse Isabelle ont fraudé le fisc en plaçant des avoirs à l'étranger.

Par ailleurs, Patrick Balkany a déjà été condamné en 1996 à quinze mois de prison avec sursis et deux ans d'inéligibilité pour avoir utilisé trois employés municipaux exclusivement occupés à le servir dans son appartement et sa résidence secondaire.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Affaires

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.