Tournée des départementales 2015 : Valls répond à Sarkozy

À quinze jours du premier tour des élections départementales, la campagne tourne à l'affrontement entre l'UMP et le PS. Au coeur du débat, la montée du Front national.

France 3

Nicolas Sarkozy et Manuel Valls ont échangé un dialogue musclé jeudi 5 mars sur la question du Front national par meeting interposés. L'ancien président de la République avait choisi de donner le coup d'envoi de sa tournée des départementales à Marseille (Bouches-du-Rhône). Devant un parterre de 1 500 militants, l'ancien chef d'État a égrainé ses critiques contre le gouvernement. Mais surtout, il a de nouveau appelé les électeurs de droite à ne pas se disperser.

"Une voix pour le front national, c'est une voix pour la gauche"

La comparaison a été qualifiée de "désastreuse" par Manuel Valls. Le Premier ministre était à Boisseuil (Haute-Vienne), jeudi soir. Il compte tout faire pour éviter au PS une sévère déroute électorale. L'équation "FNPS", il la refuse. Au cœur de toutes les querelles, le Front national est annoncé en tête par plusieurs sondages. Le parti de Marine Le Pen présente pour la première fois des candidats dans 93% des cantons.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Premier ministre, Manuel Valls, lors d\'un meeting à Betton (Ille-et-Vilaine) pour la campagne des départementales, le 27 février 2015.
Le Premier ministre, Manuel Valls, lors d'un meeting à Betton (Ille-et-Vilaine) pour la campagne des départementales, le 27 février 2015. (GEORGES GOBET / AFP)