VIDEO. Sarkozy en garde à vue : la justice doit "aller jusqu'au bout", juge Le Foll

Le porte-parole du gouvernement a commenté l'arrivée à la PJ de Nanterre de Nicolas Sarkozy, qui doit y être entendu dans une affaire de trafic d'influence.

Cette vidéo n'est plus disponible

Un commentaire à chaud. Stéphane Le Foll, le porte-parole du gouvernement, a été interrogé, mardi 1er juillet sur i-Télé, sur l'arrivée de Nicolas Sarkozy au siège de la police judicaire de Nanterre, en proche banlieue parisienne, quelques minutes avant sa mise en garde à vue dans une affaire de trafic d'influence présumé. "La justice enquête, elle doit aller jusqu'au bout, Nicolas Sarkozy est un justiciable comme les autres", a déclaré le ministre, alors que la chaîne venait d'interrompre son interview pour relayer cette information.

"On doit y voir clair"

Interrogé sur les accusations, à droite, d'une instrumentalisation politique des procédures judiciaires pour faire du tort à l'ex-chef de l'Etat, Stéphane Le Foll les a rejetées. "J'ai même été accusé d'être à la tête d'un cabinet noir". "Ceux qui font ça", a-t-il souligné, veulent "essayer de donner l'impression que c'est ailleurs que ça se passe".

"Ce feuilleton, que vous laissez imaginer comme étant avec des rebondissements continus faits pour déstabiliser Nicolas Sarkozy, c'est d'abord des faits", a ajouté le proche de François Hollande. "On doit y voir clair", a-t-il insisté, en demandant aussi "la transparence" sur le financement de la campagne de Nicolas Sarkozy.

Le porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll, le 4 avril 2014 à l\'Elysée (Paris).
Le porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll, le 4 avril 2014 à l'Elysée (Paris). (IAN LANGSDON / REUTERS)