Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Comment Sarkozy a préparé sa riposte

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Guillaume Daret, journaliste au service politique de France 2, décrypte la  stratégie de l'ancien chef de l'Etat, qui a répondu aux soupçons de trafic influence qui pèsent sur lui dans une tribune au "Figaro".

Mis sur écoute par la justice, soupçonné de trafic d'influence, Nicolas Sarkozy a riposté, jeudi 20 mars, par une virulente tribune publiée dans Le Figaro. L'ancien chef de l'Etat y dénonce "des principes de la République foulés au pied" et fait allusion à des méthodes de la Stasi. Il ne s'était jamais aussi longuement exprimé depuis l'été 2012, et jamais sur cette affaire, même si ses sorties régulières alimentent la chronique de son retour en politique.

"Sa position était devenue difficile"

"Cela faisait plusieurs jours que Nicolas Sarkozy ruminait ce texte, selon son entourage", raconte Guillaume Daret, journaliste au service politique de France 2. "Il a couché ses mots sur le papier, il y a trois jours seulement. Et c'est jeudi qu'il a contacté Le Figaro afin de proposer cette tribune."

"Sa position était devenue difficile, expliquent ses proches", poursuit le journaliste politique. L'ex-président était "coincé entre la volonté de ne pas intervenir et l'amplification des attaques". Choisir de s'exprimer par une tribune est aussi, souligne-t-il "une façon de mieux maîtriser sa communication, d'éviter toute question gênante".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.