Hérault : le propriétaire du Jardin Saint-Adrien à Servian aurait joué un rôle dans le cambriolage

Il plaidait la légitime défense après avoir tué un cambrioleur, mais la justice et les enquêteurs sont convaincus que le propriétaire du célèbre Jardin Saint-Adrien à Servian, près de Béziers dans l'Hérault était complice : Daniel Malgouyres a de nouveau été mis en examen hier soir.

France 3

Daniel Malgouyres, le propriétaire du Jardin Saint-Adrien à Servian, près de Béziers (Hérault), a-t-il commandité le cambriolage de sa propre maison ? C'est désormais la conviction des enquêteurs. Le 7 octobre dernier, le propriétaire du site touristique de Servian (Hérault) raconte aux policiers avoir été victime d'une tentative de cambriolage. Deux hommes se seraient introduits chez lui, l'auraient frappé, ainsi que sa femme. Il dit avoir tué un des deux voleurs en position de légitime défense.

Les deux hommes s'étaient vus quelques jours avant

Mais douze jours après, quand le deuxième agresseur est arrêté, coup de théâtre : sa version est bien différente. Il accuse Daniel Malgouyres de les avoir engagés pour un scénario de faux cambriolage. le propriétaire vient d'être mis en examen pour complicité de tentative de vol avec arme. Selon Yvon Calvet, procureur de la République à Béziers : "Éventuellement, il a pu cacher les liens qui pouvaient l'unir avec les deux cambrioleurs, et puis le contexte dans lequel cela a été fait aurait pu être préparé". Car il connaissait bien les deux braqueurs : les relevés téléphoniques l'attestent, il s'étaient vus quelques jours avant. Les médecins attestent que le propriétaire n'a pas été frappé lors de l'agression, mais qu'il s'était auto-mutilé. Autant d'éléments qui accusent l'homme de 68 ans.

Le JT
Les autres sujets du JT
Dans plus de 54% des cambriolages, le voleur est entré en forçant la porte d\'entrée.
Dans plus de 54% des cambriolages, le voleur est entré en forçant la porte d'entrée. (PETER DAZELEY / GETTY IMAGES)