VIDEO. "Quelle indignité !" Quand Nicolas Sarkozy répondait aux accusations de financement libyen de sa campagne de 2007

Le candidat à la primaire à droite avait été interrogé lors d'un débat télévisé sur les accusations de l'intermédiaire Ziad Takieddine, qui a affirmé avoir remis des valises d'argent à l'ancien président.

Voir la vidéo

"Quelle indignité !" En plein débat télévisé de la primaire à droite, jeudi 17 novembre, Nicolas Sarkozy n'avait guère apprécié d'être interrogé sur les accusations de Ziad Takieddine sur un financement libyen de sa campagne présidentielle de 2007. "Vous n'avez pas honte de donner écho à un homme qui a fait de la prison ?", réagissait-alors Nicolas Sarkozy à propos de cette affaire, pour laquelle il a été placé en garde à vue, jeudi 20 mars.

L'intermédiaire Ziad Takieddine a affirmé avoir remis des valises d'argent à l'ancien président. Entre novembre 2006 et début 2007, "j'ai transporté (...) un total de 5 millions d'euros" dans des valises lors de trois voyages,  a assuré l'homme d'affaires franco-libanais dans un entretien filmé le 12 novembre et diffusé mardi 15 novembre par Mediapart (article payant).

A l'époque, Nicolas Sarkozy n'avait donc pas voulu commenter ces propos, préférant commenter la candidature d'Emmanuel Macron. Il avait en revanche vertement critiqué le journaliste David Pujadas en indiquant que ce genre de question ne correspondait pas à sa vision du service public.

Nicolas Sarkozy pendant le troisième et dernier débat avant le premier tour de la primaire à droite, le 17 novembre 2016 sur France 2.
Nicolas Sarkozy pendant le troisième et dernier débat avant le premier tour de la primaire à droite, le 17 novembre 2016 sur France 2. (MAXPPP)