VIDEO. Financement libyen de la campagne de Sarkozy : "Celui qui vole un saucisson n'a pas le droit de se défendre au 20 heures de TF1", attaque Hamon

Invité de "Dimanche en politique" sur France 3, l'ancien candidat PS à l'élection présidentielle a critiqué la manière dont Nicolas Sarkozy a pu se défendre des accusations qui pèsent sur lui.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Il dénonce un "deux poids, deux mesures". Invité dimanche 25 mars de l'émission "Dimanche en politique" sur France 3, Benoît Hamon s'est insurgé contre la manière dont Nicolas Sarkozy a pu se défendre des soupçons de financement libyen de sa campagne présidentielle en 2007. Dès la fin de sa garde à vue, jeudi, l'ancien chef d'Etat a en effet plaidé sa cause sur le plateau du journal de 20 heures de TF1. 

Vous avez des gens qui se font mettre en prison pour avoir volé un saucisson dans un supermarché : ils n'ont pas droit au 20 heures de TF1 pour pouvoir défendre leur cause !

Benoît Hamon

sur France 3

Le fondateur de Génération.s, qui rappelle que Nicolas Sarkozy est présumé innocent, estime que l'ancien président de la République a profité de cette occasion pour contredire "la plupart des éléments de l'enquête avec un talent que tout le monde lui reconnaît, car c'est un excellent communicant". Il a également dénoncé le rapport "corrompu d'une partie de la classe politique à l'argent, dans le sens ou cela les attire et fait tourner les têtes".

(PHILIPPE BRUCHOT / MAXPPP)