Financement libyen de la campagne de 2007 : Claude Guéant mis en examen pour "association de malfaiteurs"

Cette nouvelle charge, retenue mercredi contre le bras droit de Nicolas Sarkozy à l'issue d'un nouvel interrogatoire, était attendue depuis la mise en examen sous cette même qualification de l'ancien président en octobre.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'ancien ministre Claude Guéant, le 15 mai 2019, à Paris.  (VINCENT ISORE / IP3 / MAXPPP)

Claude Guéant est à son tour mis en examen pour "association de malfaiteurs" par les juges chargés de l'enquête sur un possible financement libyen de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007, a appris l'AFP auprès du Parquet national financier, jeudi 3 décembre. Cette nouvelle charge, retenue mercredi contre le bras droit de l'ancien président à l'issue d'un nouvel interrogatoire, était attendue depuis la mise en examen sous cette même qualification de Nicolas Sarkozy, en octobre.

Dans cette affaire du financement présumé par le régime libyen de Mouammar Kadhafi, l'ancien ministre de l'Intérieur avait déjà été mis en examen pour "financement illégal de campagne électorale", "recel de détournement de fonds publics" et "corruption passive", en septembre 2018Auparavant, il avait aussi été mis en examen dans ce dossier en 2015 pour "faux", "usage de faux" et "blanchiment de fraude fiscale en bande organisée". 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Financement de la campagne 2007 de Sarkozy

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.