Déplacement de Macron à Las Vegas

Résumé de la rubrique

Le parquet de Paris a annoncé, le 7 juillet 2017, l'ouverture d'une information judiciaire pour "favoritisme" et "recel de favoritisme", dans l'affaire de la soirée organisée à Las Vegas (Etats-Unis) en janvier 2016 autour d'Emmanuel Macron, alors qu'il était ministre de l'Économie.

Cette information porte sur les conditions dans lesquelles a été organisé ce déplacement, une soirée dont l'organisation avait été confiée à Havas sans appel d'offres, par Business France. L'actuelle ministre du Travail, Muriel Pénicaud, était alors la directrice générale de cette dernière structure.

En mars 2017, Emmanuel Macron avait démenti toute responsabilité dans ce dossier, malgré l'ouverture d'une enquête. Ce n'est "en aucun cas une affaire Macron. C'est une affaire Business France", insistait son entourage. Les proches du candidat font valoir que le choix du prestataire "n'incombait aucunement au ministre ou à son cabinet".