VIDEO. Aveux de Cahuzac : Hollande "doit maintenant s'expliquer", selon Copé

Les responsables de l'UMP font pleuvoir les critiques sur la majorité après la mise en examen de l'ancien ministre Jérôme Cahuzac.

France 2

Les responsables de l'UMP ont réagi, mardi 2 avril, aux aveux et à la mise en examen de l'ancien ministre Jérôme Cahuzac pour blanchiment de fraude fiscale. "Je vois maintenant où est la faillite morale, elle est du côté d'une gauche qui est prompte à critiquer, mais qui se conduit souvent d'une manière très différente de ses principes et de ses valeurs", a déclaré François Fillon à la sortie d'une réunion des membres de son parti.

Quant à Jean-François Copé, le président de l'UMP, il demande à François Hollande de s'expliquer : "Le président de la République doit maintenant s'expliquer, doit nous dire s'il était ou non informé de cette situation." Le député de l'Oise et ancien ministre Eric Woerth a d'abord refusé de réagir, avant de confier : "Je ne veux pas accabler les gens."

Pour l'ancienne ministre Nadine Morano, cette affaire "illustre très bien ce que l'on déteste le plus, c'est-à-dire cette espèce de gauche caviar moralisatrice qui aujourd'hui n'a pas de leçon morale à donner".

Le president de l\'UMP Jean-François Copé le 29 mars 2013 à Paris.
Le president de l'UMP Jean-François Copé le 29 mars 2013 à Paris. (FRED DUFOUR / AFP)