VIDEO. Affaire Cahuzac : retour sur des mois de dénégations

L'ancien ministre du Budget a été mis en examen pour blanchiment de fraude fiscale, après avoir avoué détenir un compte à l'étranger, mardi 2 avril.

France 2 - LCP - Europe 1/I-Télé

Jérôme Cahuzac a reconnu, mardi 2 avril sur son blog et devant les juges d'instruction Roger Le Loire et Renaud Van Ruymbeke, détenir un compte à l'étranger depuis une vingtaine d'années, crédité d'un montant de 600 000 euros. Il a été mis en examen pour blanchiment de fraude fiscale.

L'ancien ministre du Budget du gouvernement Ayrault a pourtant publiquement nié l'existence d'un tel compte à plusieurs reprises : sur ces images, on voit Jérôme Cahuzac le 7 janvier 2013 dans l’émission "Mots croisés" sur France 2, à l’Assemblée nationale en décembre 2012 et lors d’un entretien au "Grand Rendez-Vous Europe 1/i-Télé/Le Parisien", le 6 janvier 2013.

Jérôme Cahuzac a démissionné de ses fonctions le 19 mars en raison de cette affaire, révélée par Mediapart. L'ancien ministre était soupçonné d'être titulaire d'un compte affichant un solde de plus de 500 000 euros, ouvert dans une succursale de l'établissement suisse Reyl & Cie à Singapour, après avoir fermé un premier compte chez UBS en Suisse à la fin des années 2000.

20 mars 2013, Jerome Cahuzac à la cérémonie de passation de pouvoir au ministère du budget à PARIS
20 mars 2013, Jerome Cahuzac à la cérémonie de passation de pouvoir au ministère du budget à PARIS (MIGUEL MEDINA / AFP)