VIDEO. Affaire Cahuzac : pourquoi Michel Gonelle n'a pas diffusé l'enregistrement

L'ancien opposant politique de Jérôme Cahuzac, qui a détenu l'enregistrement où l'ex-ministre évoque son compte en Suisse, s'est trouvé malgré lui à l'origine des révélations de Mediapart. Il s'est expliqué devant la commission d'enquête parlementaire.

Francetv info / LCP

L'avocat Michel Gonelle, ancien député et prédécesseur RPR de Jérôme Cahuzac à la mairie de Villeneuve-sur-Lot (Lot-et-Garonne), était le premier détenteur de l'enregistrement sur lequel s'est appuyé Mediapart pour ses révélations. Devant la commission parlementaire chargée d'enquêter sur les dysfonctionnements de l'Etat dans l'affaire Cahuzac, mardi 21 mai, il explique pourquoi l'enregistrement n'a pas été rendu public avant que Mediapart ne s'en charge.

Michel Gonelle avance des raisons politiques : au moment du coup de fil de Jérôme Cahuzac, révélant son compte en Suisse, les deux hommes sont en pleine campagne électorale. Il ne veut pas risquer de procès en diffamation ou en dénonciation calomnieuse. Après avoir alerté un agent du fisc, démarche plus discrète, l'avocat laisse la procédure suivre son cours dans l'administration fiscale, jusqu'à Bercy, qui refuse le dossier, selon lui.

L\'avocat Michel Gonelle avant son audition par la commission d\'enquête parlementaire chargée de l\'affaire Cahuzac, le 21 mai 2013, à Paris.
L'avocat Michel Gonelle avant son audition par la commission d'enquête parlementaire chargée de l'affaire Cahuzac, le 21 mai 2013, à Paris. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)