Jérôme Cahuzac va démissionner de son poste de député, selon le député PS Dominique Lefebvre

L'élu du Val d'Oise, proche de l'ex-ministre, l'a annoncé sur le plateau d'i-Télé vendredi soir.

L\'ancien ministre du Budget, Jérôme Cahuzac, le 28 septembre 2012 à Bercy.
L'ancien ministre du Budget, Jérôme Cahuzac, le 28 septembre 2012 à Bercy. (MAXPPP)

"Jérôme Cahuzac m'a dit qu'il démissionnerait (…) Il ne nous a pas dit quand, il ne le sait probablement pas lui-même, il ne l'a pas choisi, probablement." Invité vendredi 12 avril de la "Grande Edition" sur i-Télé, le député socialiste du Val d'Oise Dominique Lefebvre, proche de l'ancien ministre du Budget, a annoncé que Jérôme Cahuzac quitterait son poste de député.

"Il n'y aucun argument qui puisse permettre à Jérôme, aujourd'hui, de retrouver l'Assemblée, où de toute façon il ne pourrait pas venir. Il le sait, il me l'a dit", a insisté l'élu. Silencieux depuis qu'il a avoué détenir un compte en Suisse, l'ex-ministre, exclu du Parti socialiste en début de semain, avait confié jeudi à La Dépêche du Midi n'avoir "pas encore pris sa décision" concernant son éventuel retour à l'Assemblée nationale, où il peut toujours prétendre à son siège de député du Lot-et-Garonne.

Il a jusqu'au 19 avril pour se prononcer, mais la classe politique, François Hollande au premier chef, est unanime pour rejeter cette éventualité. Le premier secrétaire du PS, Harlem Désir, estimait lundi sur i-Télé qu'il serait "totalement insensé" que Jérôme Cahuzac revienne à l'Assemblée nationale, "devant laquelle il a menti de façon aussi effrontée, aussi cynique".