Procès Tapie : cinq ans de prison ferme requis contre l'homme d'affaires

Cinq ans de prison ferme ont été requis contre Bernard Tapie dans l'affaire de l'arbitrage du Crédit Lyonnais. L'homme d'affaires a vivement réagi. 

FRANCE 3

Avant le réquisitoire du procureur, Bernard Tapie paraissait très à l'aise. Une heure et demie plus tard, c'est une tout autre ambiance. L'homme d'affaires risque cinq ans de prison ferme et il s'en prend violemment aux avocats de la partie civile. "Vous allez passer une bonne soirée, je vais être cinq ans en prison", a-t-il-lancé à leur encontre.

Un arbitrage frauduleux 

Bernard Tapie est considéré par l'accusation comme le bénéficiaire principal de l'arbitrage qui devait trancher son contentieux avec le Crédit Lyonnais. 404 millions d'euros, dont 45 pour préjudice moral, lui avaient été octroyés. La justice avait annulé cette opération, jugée frauduleuse. Les juges doivent désormais dire s'il s'agissait ou pas d'une escroquerie dont Bernard Tapie, l'un de ses avocats et l'un des trois arbitres, seraient les principaux artisans. La parole est désormais à la défense jusqu'au jeudi 4 avril. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Bernard Tapie au Palais de justice de Paris, le 21 mars 2019, lors de son procès.
Bernard Tapie au Palais de justice de Paris, le 21 mars 2019, lors de son procès. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)