L'affaire Tapie-Crédit lyonnais revient en cour d'appel

La cour d'appel de Paris se penche ce mardi 29 septembre sur le litige qui oppose Bernard Tapie au Crédit lyonnais. L'homme d'affaires réclame un milliard d'euros à la banque.

France 2

Cela fait dix ans que la justice doit répondre à la même question : Bernard Tapie a-t-il été victime du Crédit lyonnais lors de la revente d'Adidas à la banque ? En 2005, la cour d'appel de Paris tranche et accorde à Bernard Tapie 135 millions d'euros, comme le rappelle Dominique Verdeilhan, le spécialiste des affaires judiciaires de France 2.

Bernard Tapie se dit victime d'un préjudice

Trois ans plus tard, Christine Lagarde, alors ministre des Finances, demande le recours à un tribunal arbitral. Bernard Tapie touche cette fois-ci 400 millions d'euros. Un arbitrage qui est annulé par la justice le 17 février dernier. Ce matin, les avocats des deux parties vont se retrouver une nouvelle fois pour évoquer la vente d'Adidas qui date de vingt-trois ans. Et cette fois-ci, Bernard Tapie demande plus d'un milliard d'euros à l'Etat en guise de préjudice.

Le JT
Les autres sujets du JT
Bernard Tapie, le 15 novembre 2013, à Marseille (Bouches-du-Rhône).
Bernard Tapie, le 15 novembre 2013, à Marseille (Bouches-du-Rhône). (BORIS HORVAT / AFP)