Cet article date de plus de huit ans.

Christine Lagarde à Nicolas Sarkozy : "Utilise-moi pendant le temps qui te convient"

Dans une lettre non datée retrouvée fin mars par les enquêteurs, l'ancienne ministre de l'Economie témoigne de sa totale obéissance à l'ex-président.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Nicolas Sarkozy et Christine Lagarde se font la bise devant l'Elysée, le 11 janvier 2012, à Paris.  (LIONEL BONAVENTURE / AFP)

La missive est destinée à Nicolas Sarkozy et son contenu fait beaucoup réagir. Dans le cadre de l'affaire Tapie, les enquêteurs ont découvert une lettre rédigée par l'ancienne ministre de l'Economie Christine Lagarde, lors d'une perquisition à son domicile parisien, le 20 mars. Le site du Monde en publie le contenu, lundi 17 juin.

La lettre manuscrite, non datée, évoque en cinq points son soutien à l'ancien président de la République. "Cher Nicolas, très brièvement et respectueusement, commence l'actuelle patronne du FMI. 1) Je suis à tes côtés pour te servir et servir tes projets pour la France. 2) J'ai fait de mon mieux et j'ai pu échouer périodiquement. Je t'en demande pardon. 3) Je n'ai pas d'ambitions politiques personnelles et je n'ai pas le désir de devenir une ambitieuse servile, comme nombre de ceux qui t'entourent, dont la loyauté est parfois récente et parfois peu durable."

Mais c'est le point n°4 qui provoque le plus de réactions amusées sur Twitter : "Utilise-moi pendant le temps qui te convient et convient à ton action et à ton casting", y écrit l'ancienne ministre. Avant de poursuivre : "Si tu m'utilises, j'ai besoin de toi comme guide et comme soutien : sans guide, je risque d'être inefficace, sans soutien je risque d'être peu crédible. Avec mon immense admiration. Christine L." Il n'en fallait pas plus pour enflammer le réseau social. "Christine Lagarde" se classe deuxième sujet le plus évoqué sur Twitter, et certains, comme le journaliste de Mediapart Fabrice Arfi, tournent en dérision ce ton, très soumis, de la ministre. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Affaire Tapie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.