Bernard Tapie : peut-il rembourser ?

La Cour de cassation a condamné Bernard Tapie à rembourser 404 millions d’euros, dans le cadre de l’affaire du Crédit Lyonnais. Reste à savoir comment l’homme d’affaires, en liquidation judiciaire, va restituer cette somme.

Comment obliger Bernard Tapie à faire un chèque de 404 millions d’euros à l’État ? C’est le casse-tête de ses créanciers aujourd’hui, après le verdict de la Cour de cassation dans l’affaire de l’arbitrage Crédit Lyonnais / Adidas. L’avocat de la banque sait que la partie n’est pas encore gagnée : "J’ai l’impression qu’il va falloir faire quelques efforts pour aller chercher l’argent".

Saisie de biens immobiliers

La tâche sera ardue, tant il est difficile d’estimer le patrimoine et les actifs de l’homme d’affaires. L’ancien ministre a été placé en liquidation judiciaire par un tribunal de commerce. Et il souhaite que ses remboursements soient étalés sur 7 ans. Bernard Tapie a placé une partie des 404 millions dans le groupe de presse La Provence, dont il détient 85% du capital. Mais les salariés ne souhaitent pas que le journal serve à payer l’ardoise. Par ailleurs, plusieurs biens immobiliers de Bernard Tapie ont été saisis par la justice.

Le JT
Les autres sujets du JT
Bernard Tapie, le 10 juillet 2013, à Paris.
Bernard Tapie, le 10 juillet 2013, à Paris. (FRED DUFOUR / AFP)