Affaire de l'arbitrage du Crédit lyonnais : Bernard Tapie relaxé

Jugé pour escroquerie dans l'affaire de l'arbitrage contesté du Crédit lyonnais, l'homme d'affaires a été relaxé par le tribunal correctionnel de Paris, mardi 9 juillet. 

FRANCE 2

Les avocats de Bernard Tapie arrivent au palais de justice sans leur client, affaibli par la maladie. L'homme d'affaires apprend par téléphone qu'il est relaxé des accusations d'escroquerie. "Il était très ému. Je voudrais saluer cette décision qui honore grandement la magistrature", se réjouit l'avocat de Bernard Tapie. Jointe par téléphone, l'épouse de l'ancien président de l'Olympique de Marseille salue également la décision du tribunal.

"Il faut toujours se battre jusqu'au bout"

Bernard Tapie s'est confié au journal La Provence, dont il est le principal actionnaire. "Mon cancer vient d'en prendre un sale coup dans la gueule. C'est bien la preuve qu'il faut toujours se battre jusqu'au bout", précise l'ancien ministre. Pour le tribunal, il n'y a aucune preuve que Bernard Tapie ait activé ses réseaux pour que l'arbitrage dans le dossier Adidas-Crédit lyonnais lui soit favorable à hauteur de 403 millions d'euros. La relaxe innocente également Stéphane Richard, le PDG d'Orange. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Bernard Tapie lors de l\'audience au tribunal, le 9 juillet 2019
Bernard Tapie lors de l'audience au tribunal, le 9 juillet 2019 (BERTRAND GUAY / AFP)