Mort d'Yvan Colonna : une haie d'honneur pour l'arrivée en Corse de la dépouille du militant

Publié Mis à jour
Mort d'Yvan Colonna : une haie d'honneur pour l'arrivée en Corse de la dépouille du militant
France 3
Article rédigé par
E. Lagarde, A. Lay, S. Lerch, J. Cordier - France 3
France Télévisions

Le corps d'Yvan Colonna a été accueilli en Corse par une haie d'honneur, mercredi 23 mars. Ses obsèques auront lieu vendredi 25, dans son village natal de Cargèse. 

Dans le silence, la dépouille d'Yvan Colonna est arrivée en Corse, dans la soirée du mercredi 23 mars. Une procession a été improvisée à la sortie de l'aéroport d'Ajaccio (Corse-du-Sud). Au bord de la route, 1 500 personnes se sont rassemblées pour accompagner le cercueil. "C'est ça le peuple corse. Je crois que [c'est] la plus belle définition qui a été donnée ce soir. Un enfant de ce peuple est parti dans des conditions terribles, et nous sommes là pour l'accompagner", confie une femme.

Drapeaux en berne 

Dans la matinée du jeudi 24 mars, au funérarium, les Corses étaient également nombreux à venir rendre un dernier hommage au militant nationaliste, tué par un codétenu en prison. La belle-mère d'Yvan Colonna a évoqué le chagrin de son petit-fils de 10 ans. "Il a dit : 'Ça va être dur à digérer, ce sera long'. Parce que lui, il voulait que son père revienne", dit-elle. Gilles Simeoni, le président de la collectivité de Corse, est venu présenter ses condoléances.

L'élu nationaliste a pris l'initiative de mettre en berne les drapeaux de la région. "Une faute" et un geste "inapproprié", selon Emmanuel Macron. "Dans nos traditions, c'est ça le deuil, chez nous c'est très important. Après, (…) chacun est libre", répond une Corse. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.