Corse : des heurts lors d'une manifestation à Ajaccio en hommage à Yvan Colonna, 15 manifestants et 12 policiers blessés

Une nouvelle manifestation en mémoire d'Yvan Colonna, mort il y a deux semaines, a dégénéré, au risque de retarder l'ouverture des discussions annoncées avec le gouvernement autour d'une possible autonomie pour l'île.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des manifestants dans le centre-ville d'Ajaccio (Corse-du-Sud), le 3 avril 2022. (PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP)

En Corse, la tension reste vive deux semaines après la mort d'Yvan Colonna. Une manifestation a eu lieu à Ajaccio (Corse-du-Sud), dimanche 3 avril, en hommage au militant indépendantiste qui avait été plongé dans le coma après son agression par un codétenu, début mars. 

La mobilisation a occasionné des heurts entre manifestants et forces de l'ordre, qui ont effectué 2 800 tirs de moyens de défense. La police a fait état lundi de 15 blessés parmi les manifestants, dont 8 ont été hospitalisés mais dont le pronostic vital n'était pas engagé. Les violences ont également fait 12 blessés légers parmi les forces de l'ordre.

Un rassemblement devant une caserne de CRS

En milieu d'après-midi, des échauffourées ont éclaté devant la cathédrale, sur le cours Napoléon, proche de la préfecture, et avenue du Premier-Consul, proche de la mairie. En fin d'après-midi, une canalisation de gaz était en feu dans une petite rue du centre-ville, comme le mentionne France 3 Corse.

Dans le même temps, une soixantaine de personnes se sont rassemblées dans le calme devant le cantonnement des CRS à Furiani, près de Bastia, d'après la police. Plus de 500 personnes avaient déjà manifesté devant cette caserne une semaine plus tôt, dimanche 27 mars.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Assassinat d'Yvan Colonna en prison

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.