Affaire Richard Ferrand : une enquête préliminaire ouverte

Le parquet de Brest a finalement décidé d'ouvrir une enquête préliminaire dans l'affaire immobilière qui implique le ministre de la Cohésion des territoires. Un revirement qui empoisonne le début du quinquennat d'Emmanuel Macron.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Le parquet de Brest l'a annoncé ce jeudi 1er juin, il engage des investigations sur les pratiques du ministre de la Cohésion des territoires. C'est sur le terrain judiciaire que Richard Ferrand prépare désormais sa défense. Les révélations du Canard enchaîné, puis plus récemment du Parisien et du Monde ont sans doute accéléré l'ouverture de l'enquête préliminaire. Mercredi, l'association Anticor a déposé plainte pour abus de confiance. Elle porte sur la transaction immobilière de 2011 entre les Mutuelles de Bretagne dirigées par Richard Ferrand et la SCI de sa compagne.

Les règles ne changent pas

La pression s'accroit sur le ministre, mis en cause depuis plusieurs jours par de nombreuses personnalités politiques. Pour le Premier ministre, au contraire, l'enquête préliminaire ne change rien aux règles édictées par le gouvernement. Pour Richard Ferrand s'ouvre une période de turbulences. Le ministre devrait se retrouver confronté à des auditions et à des perquisitions. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le secrétaire général d\'En marche!, Richard Ferrand, lors d\'une conférence de presse sur les législatives, le 11 mai 2017.
Le secrétaire général d'En marche!, Richard Ferrand, lors d'une conférence de presse sur les législatives, le 11 mai 2017. (ERIC FEFERBERG / AFP)