Harcèlement sexuel : Europe Ecologie les Verts "est le seul parti en France à avoir un dispositif aussi clair" selon la secrétaire nationale adjointe Sandrine Rousseau

Europe Ecologie-Les Verts va mettre en place une commission de prévention et de lutte contre le harcèlement sexuel au sein de ses propres instances. La motion a été votée à l'unanimité, samedi. Sur franceinfo, la secrétaire nationale adjointe Sandrine Rousseau s'est félicitée de cette "prise de conscience".

La secrétaire nationale adjointe d\'Europe-Ecologie-Les Verts, Sandrine Rousseau, le 19 août 2015.
La secrétaire nationale adjointe d'Europe-Ecologie-Les Verts, Sandrine Rousseau, le 19 août 2015. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)

Le parti Europe Ecologie-Les Verts (EELV) va se doter d'une commission de prévention et de lutte contre le harcèlement et les agressions sexuelles. Cette motion, votée à l’unanimité samedi 10 décembre lors du Conseil Fédéral EELV, fait suite à la mise en cause du député écologiste Denis Baupin par plusieurs femmes pour harcèlement sexuel.

"Je pense qu'on est le seul parti en France à avoir un dispositif aussi clair de lutte contre le harcèlement et les violences sexuelles et j'en suis très, très heureuse" a déclaré, dimanche, sur franceinfo Sandrine Rousseau, secrétaire nationale adjointe d’Europe Ecologie les Verts. Ce vote à l'unanimité "veut dire qu'il y a une prise de conscience, qu'il y avait un problème et qu'il y avait surtout un manque" a-t-elle déclaré.

"Il y avait un manque de ce point de vue-là" selon Sandrine Rousseau, secrétaire nationale adjointe d'EELV
--'--
--'--

En cas de problème, la victime pourra solliciter des associations extérieures à EELV et les mandater pour contacter le parti, soit demander la réunion d'une commission pour entendre sa parole. Une procédure disciplinaire sera alors engagée derrière. "La motion prévoit un conventionnement avec des associations pour assurer l'accompagnement et le suivi des victimes" a expliqué Sandrine Rousseau, qui est l’une des quatre femmes politiques à avoir porté plainte contre Denis Baupin.