Accusé d'agressions et harcèlement sexuels, le député écologiste Denis Baupin a été entendu par la police

L'ancien vice-président de l'Assemblée nationale a été interrogé en audition libre les 2 et 3 août à la Brigade de répression de la délinquance contre la personne. 

Denis Baupin, le 13 mai 2014 à Paris. 
Denis Baupin, le 13 mai 2014 à Paris.  (PIERRE ANDRIEU / AFP)

Il continue de nier. Le député écologiste Denis Baupin a été entendu les 2 et 3 août par la police judiciaire dans le cadre de l'enquête ouverte après les accusations d'agressions et harcèlement sexuels lancées contre lui par plusieurs femmes, a révélé une source judiciaire, mercredi 10 août.

D'après cette source, le député a été convoqué et interrogé en audition à la Brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP). Face aux enquêteurs, Denis Baupin "n'a pas reconnu les faits qui lui sont reprochés", selon une source proche du dossier. Il a en revanche "reconnu un certain nombre d'échanges de SMS dans un contexte de séduction réciproque"

Ce service de la police judiciaire de Paris avait été saisi dès le 10 mai des investigations, dans le cadre de l'enquête préliminaire ouverte par le parquet pour agressions et harcèlement sexuels, et appels téléphoniques malveillants.