VIDEO. "Un juge peut toujours se tromper", estime Guéant

"Nicolas Sarkozy va se battre", a-t-il prévenu, car "pour quelqu'un qui est innocent, c'est insupportable d'être mis en examen".

France 2

Claude Guéant, ancien ministre de l'Intérieur de Nicolas Sarkozy, a affirmé vendredi 22 mars sur France 2 que l'ex-président est "blessé, scandalisé" par sa mise en examen dans l'affaire Bettencourt"Il va se battre", a prévenu Claude Guéant, car "pour quelqu'un qui est innocent, c'est insupportable d'être mis en examen".

Comme il l'avait fait quelques heures avant, Claude Guéant a critiqué l'action du juge Jean-Michel Gentil. "Instruire à charge et à décharge à la fois, moi ça me semble absolument surhumain, a-t-il déclaré. Et c'est pour ça, d'ailleurs, que des projets ont été nourris pour réformer, dans notre pays, l'instruction."

"Ce n'est qu'un homme, et il a pu se tromper", a-t-il tranché au sujet du magistrat, sans remettre en cause l'indépendance de la justice dans cette affaire : "Je dis qu'un juge peut toujours se tromper."

Claude Guéant, ancien ministre de l\'Intérieur, à Luxembourg, le 26 avril 2012.
Claude Guéant, ancien ministre de l'Intérieur, à Luxembourg, le 26 avril 2012. (GEORGES GOBET / AFP)