VIDEO. "J'ai de la peine pour lui", réagit Nicolas Sarkozy après la condamnation de Patrick Balkany pour fraude fiscale

Le maire de Levallois-Perret a été condamné vendredi à quatre ans de prison ferme pour fraude fiscale.

"J'ai de la peine pour lui, je pense à lui". Depuis la librairie de Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine) où il dédicaçait son nouveau livre, Nicolas Sarkozy a réagi, samedi 14 septembre, à la condamnation à quatre ans de prison ferme de Patrick Balkany pour fraude fiscale. Le maire de Levallois-Perret, qui a interjeté appel, a passé, vendredi soir, sa première nuit à la prison de la Santé.

"Ce n'est certainement pas quand les gens sont dans la difficulté qu'il faut les abandonner. Un peu d'humanité ne fait pas de mal", a déclaré l'ancien président de la République, avant de poursuivre : "Je sais la règle dans la vie politique et je connais la règle aussi de la vie médiatique : quand vous êtes dans la tourmente, il n'y a plus personne."

L'ex-chef de l'Etat a rappelé que Patrick Balkany était "un ami d'enfance". "Ca m'a fait de la peine pour lui et ça m'a fait de la peine pour elle [Isabelle Balkany, elle aussi condamnée mais pas incarcérée]. J'espère qu'ils vont tenir le coup, qu'ils vont surmonter ce qui est une épreuve", a-t-il conclu.

L\'ancien président de la République, Nicolas Sarkozy, à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine), le 14 septembre 2019.
L'ancien président de la République, Nicolas Sarkozy, à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine), le 14 septembre 2019. (FRANCEINFO)