Patrick Balkany reste en prison, la cour d'appel rejette de nouveau sa demande de remise en liberté

La justice a rejeté une 3e fois la demande de remise en liberté du maire de Levallois-Perret.

Patrick Balkany en mai 2019. 
Patrick Balkany en mai 2019.  (THOMAS PADILLA / MAXPPP)

La cour d'appel de Paris rejette de nouveau la demande de remise en liberté de Patrick Balkany, indique une journaliste de France Inter lundi 27 janvier. C'était la troisième demande de remise en liberté et modification du contrôle judiciaire, c'est à dire un abaissement de la caution, de Patrick Balkany.

Dans son arrêt, la cour d'appel rappelle que "l'administration pénitentiaire s'est montrée particulièrement efficace lors de la prise en charge de l'état de santé de Patrick Balkany". Après avoir été hospitalisé à de nombreuses reprises, le maire de Levallois-Perret a réintégré la semaine dernière sa cellule de la maison d'arrêt de la Santé.

Patrick Balkany a été condamné deux fois : à quatre ans de prison pour fraude fiscale avec incarcération immédiate le 13 septembre et à cinq ans de prison pour blanchiment aggravé avec un nouveau mandat de dépôt le 18 octobre. Pour chacune de ses condamnations, le maire de Levallois-Perret avait déposé une demande de libération.