Cet article date de plus de cinq ans.

Législatives : Agnès Pottier-Dumas, la remplaçante de Patrick Balkany, est inéligible

L'actuelle conseillère municipale à Levallois-Perret travaille aussi au cabinet de Valérie Pécresse, la présidente de la région Ile-de-France. Le code électoral lui interdit donc de se présenter dans une circonscription.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Patrick Balkany, le 25 mai 2016, à l'Assemblée nationale. (PATRICK KOVARIK / AFP)

Agnès Pottier-Dumas, qui devait se présenter à la place du député-maire de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), Patrick Balkany, aux législatives de 2017, est inéligible, indique Le Parisien, lundi 11 juillet.

Âgée de 31 ans, cette dernière est conseillère municipale à Levallois-Perret et travaille au cabinet de Valérie Pécresse, la présidente de la région Ile-de-France. Sauf que le code électoral interdit aux membres de cabinet d'un président de région de se présenter dans une circonscription.

"Je ne serai donc pas candidate"

Pour prétendre à un poste de député, le candidat ne doit plus être en fonction dans les douze mois qui précèdent le scrutin. Les élections auront lieu les 11 et 18 juin 2017. Afin de se présenter, Agnès Pottier-Dumas aurait donc dû démissionner en juin. Mais, à cette date, elle n'était pas encore investie car Patrick Balkany tentait alors de se représenter, malgré ses quatre mises en examen. Avant de finalement se retirer.

La candidate a finalement annoncé à L'Express qu'elle se retirait. Elle explique : "Visiblement, ma démission n'a pas été remise de façon conforme, donc ne peut être acceptée dans les délais. Je le regrette mais le code électoral est formel et je m'y conforme. Je ne serai donc pas candidate."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Affaire Balkany

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.