Début du procès des époux Balkany

Le procès des époux Balkany s'ouvre lundi 13 mai à Paris. Ils comparaissent pour fraude fiscale et blanchiment d'argent. Ils auraient caché 13 millions d'avoirs au fisc.

C'est un couple à la ville, mais aussi en politique. Les époux Balkany défraient la chronique depuis 25 ans. Patrick Balkany lui ne se dit jamais inquiet. "Est-ce que j'ai l'air de me sentir mal ?", questionne-t-il souvent. Une voix de crooner, un physique d'acteur, Patrick Balkany a même fait du cinéma. Mais il se lance surtout en politique. En 1983, il ravit la mairie de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) aux communistes, lance de nombreux programmes immobiliers sur des friches industrielles et confie les chantiers au groupe Cogedim. C'est la plus grosse affaire de fausses factures de l'époque. Soupçonné de financement politique de la droite, il ne sera pas inquiété.

Un train de vie qui pose question

Mais en 1995, le couple est quand même condamné parce qu'il rémunérait ses employés de maison sur les comptes de la mairie. Souvent cité, le couple est rarement condamné. Dans l'affaire des HLM des Hauts-de-Seine, Patrick Balkany est mis en examen… puis relaxé. Il est aussi un ami intime de Nicolas Sarkozy.
Toutes ces affaires ont laissé des traces. Le train de vie du couple pose problème : un riad à Marrakech (Maroc), un moulin à Giverny (Eure), et une maison sur l'île de Saint-Martin, ainsi que des comptes à l'étranger. Le tout sans jamais payer d'impôt sur la fortune. Isabelle Balkany ne sera peut-être pas présente au tribunal après une tentative de suicide début mai.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le maire de Levallois-Perret Patrick Balkany et sa femme Isabelle, première adjointe, le 15 avril 2019 en conseil municipal.
Le maire de Levallois-Perret Patrick Balkany et sa femme Isabelle, première adjointe, le 15 avril 2019 en conseil municipal. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)