VIDEO. "Nicolas Sarkozy a eu tort de faire confiance à Jean-François Copé", affirme Christian Estrosi

Le maire de Nice a reproché, mardi, à l'ancien président de la République et à François Fillon d'avoir confié la présidence du groupe UMP à l'Assemblée à Jean-François Copé en 2007.

BFMTV

"Je crois que Nicolas Sarkozy a eu tort de faire confiance à Jean-François Copé, dès 2007, avec François Fillon", a affirmé, mardi 8 juillet, le député-maire UMP de Nice, Christian Estrosi, sur BFMTV. L'ancien président et son Premier ministre avaient demandé au maire UMP de Meaux "de prendre la présidence du groupe à l'Assemblée nationale contre Christian Estrosi", a rappelé l'ancien ministre, à la troisième personne, estimant que "c'est de là que tout est parti".

Touché par l'affaire Bygmalion, Nicolas Sarkozy"fait confiance à la personne à laquelle il ne fallait pas faire confiance", a estimé Christian Estrosi, imputant à l'ex-chef de l'Etat "la responsabilité d'avoir peut-être choisi les mauvais éléments autour de lui". En revanche, il n'a "pas la responsabilité directe d'avoir géré des comptes dont il n'avait pas la gestion lui-même."

Le député-maire UMP de Nice, Christian Estrosi, le 15 juin 2014, sur le plateau de \"C Politique\", sur France 5, à Paris.
Le député-maire UMP de Nice, Christian Estrosi, le 15 juin 2014, sur le plateau de "C Politique", sur France 5, à Paris. (IBO/SIPA)