Affaire Bygmalion : les deux experts-comptables de la campagne 2012 de Sarkozy mis en examen

Onze autres personnes sont déjà mises en examen dans ce dossier.

L\'expert-comptable Pierre Godet, le 14 juillet 2014, sur Sport 365.
L'expert-comptable Pierre Godet, le 14 juillet 2014, sur Sport 365. (MICHEL ANGELO / YOUTUBE)

La liste des mis en examen dans l'affaire Bygmalion s'allonge un peu plus. Les experts-comptables Pierre Godet et Marc Leblanc ont été mis en examen, jeudi 2 et vendredi 3 juillet, pour leur rôle dans la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2012. Ils sont poursuivis pour usage de faux, recel d'abus de confiance, escroquerie et complicité de financement illégal de campagne électorale.

Les deux experts-comptables avaient donné l'alerte sur le coût de la campagne du candidat de l'UMP, mais en avaient validé les comptes. Par exemple, dans une note en date du 7 mars 2012, Pierre Godet prévenait que le montant des dépenses "budgétées" atteignait environ 23,1 millions d'euros, soit davantage que le plafond légal.

Treize mis en examen

Onze autres personnes sont déjà mises en examen dans ce dossier : l'ancien directeur adjoint de la campagne Jérôme Lavrilleuxquatre anciens dirigeants de Bygmaliontrois ex-cadres de l'UMP, dont l'ancien directeur général Eric Cesari, et trois ex-responsables de la campagne, dont le trésorier, le député UMP Philippe Briand, et le directeur, Guillaume Lambert.

Les juges enquêtent sur un système de fausses factures mis en place pour imputer à l'UMP des dépenses de meetings, qui auraient dû figurer dans le compte de campagne de Nicolas Sarkozy. Le total s'élève à environ 18,5 millions d'euros, un chiffre colossal par rapport au plafond qu'impose la loi (22,5 millions d'euros), et qui avait quand même été dépassé.